Détenue pour avoir dénoncé la torture dans les camps de travaux forcés, Mme Lu Xueqin se voit refuser des soins médicaux

Mme Lu Xueqin a été illégalement arrêtée le 2 mai 2013, pour avoir pris des photos qui dépeignaient les divers moyens de torture utilisés sur les pratiquants de Falun Gong dans les prisons et les camps de travail chinois. Elle a été détenue depuis.

La santé de Mme Lu s’est sérieusement détériorée en détention. Son avocat a soumis une requête pour qu’elle soit relâchée pour raison médicale, que le Département de police de Qingdiao a rejetée.


Privée de soins médicaux

L’avocat de Mme Lu est allée au Centre de detention n°3 de Qingdao pour rendre visite à Mme Lu le 11 décembre 2013, et l’ont trouvée en mauvais état. Elle a dit qu’elle avait souvent des vertiges ne pouvait plus s’occuper d’elle-même.

Juste deux jours plus tard, le 13 décembre, Mme Lu a eu une attaque et a perdu connaissance. C’était sa quatrième crise cardiaque, la contraignant à rester alité pendant 15 jours.

Mme Lu souffre toujours de maux de têtes, de douleurs à la poitrine, et d’incontinence. Cependant, le centre de détention refuse de la libérer ou de lui laisser voir un médecin. Ils ne laissent pas non plus écrire à sa famille.

La famille de Mme Lu a intenté des plaintes et fait appel auprès de différentes agences du gouvernement, mais n’a reçu aucune réponse.


Historique du cas

Quelques 70 agents en civil du Département de police de Qingdao ont entouré une unité résidentielle familiale le 2 mai 2013. Ils ont arrêté plus d’une dizaine de pratiquants de Falun Gong qui y a étaient rassemblés.

Les pratiquants ont été chargés d’ " inciter à la rébellion et d’essayer de renverser le gouvernement. "

Parmi ceux arrêtés, Mme Lu a manifesté de sérieux symptômes de malaise cardiaque et d’autres maladies graves. Non seulement la police ne l’a pas relâchée pour un traitement médical, mais lui a également refusé le droit à rencontrer son avocate.

Auparavant, Mme Lu s’était trouvée dans un état critique en 2008 et 2009 en conséquence d’une grave persécution. Elle a souffert d’une maladie de cœur, d’une infection rénale, d’inflammation de la vésicule biliaire, de fibromes utérins et de thrombose veineuse profonde.

Sa famille est extrêmement inquiète pour sa santé et sa sécurité.

Articles précédents:
http://fr.clearharmony.net/articles/a114010-Les-autorites-de-Qingdao-manipulent-le-systeme-juridique-pour-exploiter-les-pratiquants-de-Falun-Gong.html

Des pratiquants accusés de “divulgation de secrets d’État” pour avoir révélé les méthodes de torture dans les camps et les prisons chinoises

Mme Lu Xueqin persécutée pour avoir divulgué des récits de torture; Sa famille s'inquiète pour sa sécurité


Version anglaise :

Detained for Exposing Torture in Forced Labor Camps, Ms. Lu Xueqin Denied Medical Care

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.