La persécution entraîne la séparation des familles

Étant pratiquants de Falun Gong en Chine, M. Zhu et son épouse Bian Xinzhong du district Shijingshan ont enduré beaucoup de difficultés. Mme Bian a été illégalement arrêtée et envoyée dans un camp de travaux forcés en 2012 et M. Zhu aspirait à son retour. Elle a finalement été libérée au cours de l'été 2013. Mais avant sa libération leur fils Dabao (un surnom) a été arrêté, et la famille reste séparée.

Mme Bian, la soixantaine, travaillait comme soudeuse dans une aciérie à Pékin. Elle avait des troubles cardiaques et gynécologiques contribuant à son tempérament colérique. Elle avait également des difficultés à marcher.

Mme Bian a été guérie grâce à la pratique du Falun Gong. Elle est devenue ouverte d'esprit et désireuse d'aider les gens. Connue pour sa gentillesse, elle a invité ses beaux-parents à venir vivre avec eux et a pris soin d'eux jusqu'à leur mort. Cette période a laissé de bons souvenirs à M. Zhu


M. Zhu avait ses propres problèmes, étant atteint de la maladie de Parkinson. Il était constamment inquiet pour sa femme alors qu'elle était emprisonnée.


En 2001, Mme Bain a été arrêtée et détenue au camp de travaux forcés pour femmes de Pékin pendant environ deux ans. En 2005, elle a été de nouveau arrêtée et envoyée dans un centre de lavage de cerveau par le comité résidentiel de Moshikou.


M. Zhu était bouleversé par les arrestations en cours, rappelant la révolution culturelle, et cela a causé l’aggravation de sa maladie de Parkinson. Il est devenu grabataire et avait besoin de soins. Dabao, le fils aîné, ne pouvait pas travailler selon un horaire normal afin d’avoir le temps de prendre soin de son père.


Dabao, âgé de 37 ans, dont le nom est Zhu Jinsong, était représentant commerciale pour une société pharmaceutique à Pékin. Grâce à son travail avec les clients il avait beaucoup de contacts sociaux. Il n'avait pas de mauvaises habitudes et s’occupait bien de ses parents. Il était calme, sympathique et toujours souriant.


Dabao est allé dans la région des Tombeaux des Ming de Changping avec les pratiquants Mme Zhang Mingxia, M. Yan Feng et Mme Lin Fuhua pour retirer des bannières calomniant le Falun Dafa. Ils ont été arrêtés et détenus au centre de détention du village Liu de Changping. Dabao a nié toute action malveillante, car pratiquer le Falun Gong est légal. Toutefois, le Bureau 610 de Changping a traité cet événement insignifiant comme un cas majeur. Lui et les autres pratiquants ont été illégalement condamnés.


Finalement Mme Bain a été libérée et est rentrée chez elle, mais Dabao a été arrêté avant sa libération et elle ne l'a pas revu. Le centre de détention a refusé de permettre au couple de donner des vêtements chauds à leur fils malgré l’approche de l'hiver. Il a été autorisé à ne prendre que l'argent qu'ils ont pu passer par la fenêtre du parloir lors d'une visite.


M. Zhu est alité et s'inquiète maintenant pour son fils qui est illégalement emprisonné. Il est attristé chaque fois qu'il pense à sa famille séparée, simplement parce qu'ils n'ont pas la liberté de pratiquer le Falun Gong.

M. Zhu Jinsong


Article correspondant (en anglais) :
Two Women from Beijing Persecuted Because They Distributed Shen Yun DVDs


Version anglaise :
Persecution Keeps Family Separated

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.