Pologne : Une pétition appelant à la fin du prélèvement forcé d’organes en Chine récolte un grand soutien

Les campagnes de signatures des pratiquants de Falun Gong en Pologne pour une pétition appelant les Nations Unies à prendre des mesures pour mettre fin au prélèvement forcé d’organes en Chine, ont obtenu beaucoup de soutien. Prés de 16 000 signatures ont été recueillies. De nombreuses personnes ont apporté leur aide, en emmenant par exemple des formulaires de pétition vierges chez eux et en les ramenant signées par leurs familles et leurs amis.


Des visiteurs chinois ont également appris les faits de la persécution et du prélèvement d’organes en visitant la Pologne au cours des deux mois et demi d’efforts des pratiquants.


Les campagnes de signature à Varsovie, Łódź, Katowice, Cracovie, et d’autres villes font partie de la campagne mondiale de pétition initiée par Médecins contre le Prélèvement Forcé d’Organes (DAFOH).


Varsovie: Les gens signent la pétition et condamnent les atrocités de prélèvement forcé d’organes par le PCC


Les pratiquants de Falun Gong clarifient les faits


Des citoyennes polonaises pleurent pour les pratiquants de Falun Gong persécutés

Des femmes polonaises ont lu attentivement l’information sur les panneaux sur la place du métro du centre de Varsovie. Elles ont appris que les pratiquants de Falun Gong étaient persécutés par le Parti communiste chinois (PCC) pour leur seule croyance en "Authenticité-Bienveillance-Tolérance." Elles ont été choquées d’apprendre que non seulement ils étaient torturés en prison, mais que des pratiquantes avaient été déshabillées et jetées dans les prisons masculines pour y être humiliées.

Lorsqu’elles ont lu que les organes des pratiquants de Falun Gong étaient prélevés sans anesthésie, aucune n’a pu retenir ses larmes. Elles ont signé la pétition, une d’entre elles s’arrêtant plusieurs fois pour essuyer ses larmes. Elles ont dit : " Comment cela a-t-il pu se produire ? C’est un meurtre et les Nations Unies et les tribunaux internationaux devraient intervenir immédiatement. Continuez et que Dieu vous garde. "

En apprenant la persécution brutale des pratiquants de Falun Gong par le régime chinois, un homme polonais a non seulement signé la pétition mais il a aussi demandé à un pratiquant chinois de lui apprendre à écrire : " À bas le PCC" en chinois. Il a copié chaque trait des caractères et déclaré : " J’écrirai ces mots à tous les chinois que je connais et je leur dirai : ‘votre régime est le mal, le PCC est Satan et il sera sûrement jugé."

Des visiteurs chinois apprennent les faits

Un couple de chine a vu les panneaux d’affichage sur la place de la station de métro du centre de Varsovie. Bien que ne comprenant pas le polonais, ils ont été horrifiés par les photos des pratiquants de Falun Gong torturés. Ils ont demandé: "Ces photos concernent-elles le Falun Gong en Chine ? Sont-elles vraies ? Un pratiquant leur a parlé des atrocités commises par le PCC l’une après l’autre tout en montrant les photos, de la montée en flèche du nombre de greffes d’organes en Chine et la propagande de lavage cerveau du PCC. Le couple a signé la pétition sous leur vrai nom. Ils ont dit : " Nous avons quitté le PCC au Danemark, mais nous n’étions pas clairs sur les faits concernant le Falun Gong parce que nous étions pressés à ce moment-là, mais nous comprenons à présent. Nous espérons que le PCC, un régime aussi pourri, s’effondrera bientôt et ne nuira plus au peuple chinois. Lorsque nous retournerons en Chine, nous demanderons à notre famille entière de démissionner. De nos jours, les chinois doivent vraiment garder leurs yeux ouverts, et ils ne peuvent plus avoir l’esprit embrouillé. "

Une chinoise habillée en costume traditionnel et travaillant en Pologne s’arrêtait pour lire les panneaux d’affichage et écouter les pratiquants quasiment chaque fois qu’elle venait prendre le métro. Elle a signé la pétition sous son vrai nom et déclaré : "Quelqu’un dans ma famille pratiquait le Falun Gong en Chine, j’étais petite à l’époque et ne comprenais pas grand-chose. Plus tard, de nombreux changements se sont produits en Chine et les personnes qui pratiquaient Falun Gong ont été arrêtées par le PCC. J’étais effrayée et n’osais même pas demander pourquoi, j’ai manqué l’opportunité.

"Ma famille m’a aidée à quitter le PCC, mais je ne connais pas grand-chose des faits. Maintenant que je vous ai rencontré, veuillez m’en dire davantage à ce sujet." Un pratiquant a commencé à expliquer que les pratiquants de Falun Gong avaient été discrédités par les calomnies du PCC, qui a enfoncé le clou avec le canular meurtrier de l’ auto immolation et les fausses accusations d’ « assiéger Zhongnanhai. "

Un des pratiquants a donné des explications à propos du prélèvement d’organes sur des pratiquants de Falun Gong de leur vivant par le PCC et des éléments de preuve, jusqu’à comment le Ciel allait détruire le PCC et l’importance de le quitter. Finalement, il a précisé : "Tous les faits peuvent être trouvés sur le site Internet minghui.org, ainsi que les livres de Falun Gong. C’est le meilleur moyen de savoir ce qu’est vraiment le Falun Gong et d’être informé sur les mensonges et les rumeurs du PCC. N’ayez pas peur, nous ne sommes pas en Chine, et les sites Internet ne seront pas bloqués lorsque vous chercherez la vérité. Cette opportunité est rare." La femme a répondu joyeusement : "Oui, j’avais oublié qu’ici, nous sommes dans un pays libre, je vais assurément lire Zhuan Falunen ligne. Je vous verrai la prochaine fois."

Les gens diffusent la vérité

Il y avait une femme sourde et mentalement handicapée qui après avoir signé la pétition a appelé ses amis en utilisant le langage des signes, elle a expliqué ce qu’il y avait sur les panneaux d’affichage et a demandé à tout le monde de signer la pétition.

Un polonais, après avoir entendu comment un pratiquant de Falun Gong chinois ne pouvait utiliser qu’un polonais rudimentaire pour expliquer les faits, s’est proposé pour expliquer en détails ce qui se passait. Il l’a fait pendant deux jours jusqu’à la fin de la campagne de pétition. Lorsque les pratiquants l’ont félicité, il a répondu : " J’ai juste fait ce que je devais faire ! "

Assez souvent, les gens voulaient acheter les CD de musique de Pudu, Jishi (musique instrumentale du Falun Gong) sur le champ. Après avoir signé la pétition, certaines personnes restaient là à écouter la musique. Certains se sont même renseignées sur les exercices du Falun Gong et ont commandé le livre Zhuan Falun. Plusieurs personnes de Taiwan sont venues et ont laissé leurs coordonnées, demandant de l’aide pour acheter des billets pour le spectacle de Shen Yun Performing Arts. Ils ont dit : "Nous savons que Falun Dafa est bon, le PCC persécute de si bonnes personnes, il sera assurément puni par le ciel ! "

Version anglaise
Poland:Petition Calling for an End to Forced Organ Harvesting in China Garners Great Support

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.