"Si tu ne signes pas ton nom, nous allons t’ouvrir et extraire tes organes pour les vendre "

Pratiquante de Falun Gong, Mme Wei Jun a été emmenée au centre de lavage de cerveau de Mishan le 27 août 2013, après avoir purgé une peine de prison de cinq ans. Elle a été torturée pendant sa détention et dans le centre de lavage de cerveau. Mme Wei a été menacée pour avoir refusé d'abandonner le Falun Gong.

M. Zhang Yutang a été battu au centre de lavage de cerveau de Mishan en août 2011, quand il a rendu visite à la femme de son neveu, et il a été accusé de "trouble à l'ordre public " Le procès contre M. Zhang a été rejeté.

Le centre de lavage de cerveau de Mishan a été ouvert en 2010 pour une raison : "transformer " les pratiquants de Falun Gong.

Les pratiquants ont été arrêtés et emmenés au centre de lavage de cerveau, où le personnel a recouru à la torture, comprenant les passages à tabac, l'intimidation, l'extorsion et l'aliénation pour forcer les pratiquants à se"transformer".

Mme Wei emenée au centre de lavage de cerveau Mishan

Mme Wei Jun, professeur à l'école secondaire N ° 65 de Daqing, a été condamnée à une peine de cinq ans de prison à purger dans la prison pour femmes du Heilongjiang. Elle n'a pas été "transformée" lors de son séjour en prison, et a donc été emmenée au centre de lavage de cerveau de Mishan le 27 août 2013, au lieu d'être libérée.


Mme Wei Jun et sa fille


Les gardes au centre de lavage de cerveau de Mishan ont exigé que Mme Wei signe une déclaration promettant de renoncer au Falun Gong. Quand elle a refusé, elle a été menacée: "Si tu ne signes pas ton nom, nous allons t'ouvrir et extraire tes organes pour les vendre "


Mme Wei a été maintenue éveillée pendant trois jours et trois nuits. Elle a été battue et suspendue par ses poignets menottés pendant une semaine. Elle a commencé une grève de la faim pour protester contre son emprisonnement et la torture.

M. Zhang Yutang battu et laissé avec cinq côtes cassées

M. Zhang Yutang, 59 ans, un charpentier du village de Tiexi, est allé rendre visite à la femme de son neveu au centre de lavage de cerveau Mishan le 12 août 2011.


M. Zhang a été arrêté puis Chen Jinlei et quatre autres employés de ce centre l'ont battu, lui brisant cinq côtes du côté gauche.


M. Zhang a été accusé de "trouble à l'ordre public" et passé en jugement le 12 décembre 2011.

L'avocat de la défense de M. Zhang a souligné que la soi-disant Ecole d’éducation légale de Mishan (centre de lavage de cerveau Mishan) n'était ni un département sanctionné par l'Etat ni une école légitime, n'ayant été ni inspectée ni approuvée par le ministère de l'éducation. En outre, elle ne figurait pas sur une liste publique et n'était donc pas une institution légalement reconnue. Par conséquent, il ne pouvait pas y avoir d'infraction de "trouble à l'ordre public."

Le procès a finalement été rejeté.


L'avocat a mis en avant l'article 8 de la " Loi sur la législation"et l'article 9 de " la loi de châtiment administratif" qui précise que la restriction forcée de la liberté et le châtiment personnel ne peuvent être appliqués que conformément à la loi. Seul le Comité national permanent détient ce droit. Aucune autre entité .

Policiers et autres personnes impliquées dans la persécution :

Wang Kuixiu (王奎秀), directeur adjoint du Comité des affaires politiques et juridiques de Mishan, chef du centre de lavage de cerveau de la ville de Mishan: +86-467-5241610 (bureau), +86-467-5224331 ( domicile), +86-13946862639 (mobile)
Yu Xiaofeng (于晓峰), chef du bureau 610 de Mishan, chef adjoint du centre de lavage de cerveau de la ville de Mishan: +86-467-5228610, +86-467-5241639, 86 -13,091,583,339 (mobile), 86-15146782555 (mobile)


Articles apparentés
The Whereabouts of Five Recently Arrested Falun Gong Practitioners from Heilongjiang Province Still Unknown
Mr. Xiang Bin Taken to a Brainwashing Center After His Illegal Sentence Expired

Version anglaise :
“If You Don't Sign Your Name, We Will Cut You Open, Harvest Your Organs, and Sell Them”

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.