Des touristes chinois en Europe : " Nous n’avons aucune envie de retourner en Chine ! "

Un des sujets d'une brûlante actualité parmi les touristes chinois en Europe cette année a été le brouillard et la brume omniprésents en Chine. Ces visiteurs mentionnent souvent la clarté et la propreté de l’air en Europe comparé à la Chine continentale


"Ce brouillard et cette brume permanents semblent n'être limités qu'à la Chine "s’est exclamé un touriste chinois. Un autre membre de son groupe a déclaré : "Notre air est si toxique que nous n’avons aucune envie de retourner en Chine ! "


" Dès que nous avons quitté la Chine continentale, nous avons eu l'impression de sortir des profondeurs de l’Enfer " s’est lamenté un touriste de Pékin. Lui, ainsi que d’autres membres de son groupe ont ont blâmé le Parti communiste chinois pour la pollution mortelle de l’air dans le pays.


Quelques touristes ont demandé conseil à un bénévole du Centre de Service pour Quitter le PCC. Ce centre a été créé afin d'offrir à la population chinois une opportunité de prendre ses distances du PCC et de ses crimes contre l’humanité, notamment la persécution et le prélèvement forcé d’organes sur des pratiquants de Falun Gong de leur vivant.


Après que ce dernier ait clarifié les faits à propos de la persécution en cours du Falun Gong par le régime chinois, le groupe entier a quitté le Parti communiste et ses ligues de jeunesses affiliées. Ils ont déclaré qu’ils voulaient être saufs lorsque le Ciel jetterait le PCC et tous ceux appartenant à ses rangs en Enfer.


"Je crois ce que vous dites ! " s’est exclamé un chinois. " Je vénérerai Bouddha et demanderai ses bénédictions ". Plusieurs chinois âgés ont aussi déclaré : "C’est la solution que nous cherchions ! Merci, Falun Gong, de nous sauver ! "


En l'espace de deux heures, 76 personnes ont quitté le PCC. Tous ont abondamment remercié les volontaires du Centre de service pour Quitter le PCC.


Un directeur d'une entreprise publique de Pékin : " Puisqu’il y a une voie de sortie, pourquoi ne pas la prendre? »

Un groupe de touristes de Pékin s’est plaint de la brume omniprésente pesant sur Pékin. Plus ils en parlaient plus ils étaient en colère. Finalement, ils ont blâmé le PCC d’avoir apporté cette calamité au pays et à son peuple.


Un homme, dans la soixantaine, a déclaré à un bénévole qu’il était directeur d’une entreprise publique.


" Non seulement, l’air de Pékin est très pollué"a-t-il expliqué, " mais les bronches des gens sont comprimées et leurs gorges sont aussi irrités. Là-bas, la qualité de vie est très mauvaise, mais il n’y a rien que nous puissions faire !


" Nous voulons tous quitter Pékin, mais la seule option pour nous est de partir à la campagne. Cependant, avec le temps, la campagne aussi sera victime du problème de la pollution de l’air en Chine.


"Nous sommes fatigués de vivre de la sorte ! Le PCC ne vous autorise qu'à travailler pour eux, à être leur esclave ; il ne vous autorise pas à dire ce que vous pensez. Si vous vous exprimez, il vous fera passer un sale quart d'heure ! "


" Ainsi, le régime vous oblige à fermer les yeux sur l’injustice ; ils vous obligent à ne vous occuper de rien, d'autre que de vos propres intérêts. C’est la raison pour laquelle, les gens ne se préoccupent que d’eux-mêmes, et de vivre leur propre vie.


" Nous sommes dans une si mauvaise situation" a ajouté une touriste chinoise âgée. "Tout ce que nous voulons tous est de trouver un endroit où la qualité de l’air est bonne. Nous voulons quitter Pékin où l’air sent le poisson pourri. C’est très déplaisant, et il est aussi difficile de respirer ! "


Un autre touriste a déclaré: "J’ai déménagé dans la maison de mon fils dans le district de Shunyi, environ à 18 miles (près de 29 km) de Pékin. Je n’oserai pas vivre dans la ville ! Cependant, l’air que nous respirons là-bas n’est pas si bon que ça. Nous avons des économies, mais beaucoup n'ont pas autant de chance. Des millions de personnes sont coincées à Pékin. N’est-ce pas comme vivre en enfer? "


Le bénévole a acquiescé : "Les résidents de Pékin souffrent vraiment."


"C’est vrai ! " a ajouté un autre homme. " La nourriture est impropre à la consommation, l’eau n’est pas potable, et l’air est malsain à respirer. Je ne veux vraiment plus vivre de la sorte ! Nous sommes enveloppés dans une brume qui empire de plus en plus. Peut-être ne partira-t-elle jamais ! "


Une touriste âgée a soupiré : "Non seulement les petites gens en Chine vivent des vies misérables, mais ils ne peuvent pas s’exprimer contre les injustices perpétrés par l’état contre eux. Lorsque vous entendez les informations des médias d'état, vous vous demandez si ce qu’ils disent est vrai ou faux ! "


" Ainsi, la seule option que nous ayons est de traiter les informations comme si c'était une brise qui passe. Nous ne disons rien, ni ne nous préoccupons de rien. Nous avons perdu l’espoir que les choses aillent mieux. "


" Nous savons que ce que nous mangeons et buvons est toxique pour nos corps, ce qui affecte directement la qualité de nos vies. C’est pourquoi nous nous concentrons uniquement sur le fait de passer la journée. Nous n’avons pas d’argent, nous n’avons pas le pouvoir et aucun moyen de partir ! C'est vrai, nous attendons simplement tous de mourir ! "


"N’est-ce pas le résultat de ceux qui sont au pouvoir ? " a demandé le bénévole. "Tout est lié aux méfaits du PCC. Quand le Parti s’est-il senti concerné par ce que les gens ressentent ? Jamais. "


"Pourquoi les autres pays ne sont-ils pas comme la Chine ? " a demandé un autre touriste. "Les membres du Parti communiste ne doivent-ils pas respirer le même air que nous autres. Où peuvent-ils acheter de l’air frais, non pollué ? C’est pourquoi, ils quittent tous la Chine en masse! "


Le bénévole a répondu: " De nos jours, il est impossible de compter sur le régime pour prendre soin de vos besoins ou de protéger vos biens et votre vie. En fait, tous ces désastres proviennent du PCC, il est vraiment la source de tout le mal.


"Cependant, vous pouvez vous protéger en quittant le Parti. Si vous croyez en Bouddha et cherchez ses bénédictions, l’eau, l’air et la nourriture toxiques ne vous affecteront pas plus qu'aucunes catastrophes."


"Maintenant, puis-je vous donner à tous des pseudonymes pour quitter le Parti ? " a demandé le bénévole. Le groupe entier a répondu : " Oui ! "


Le directeur de l’entreprise publique a déclaré : " Puisqu’il y a une voie de sortie, pourquoi ne pas la prendre. Nous avons confiance en vous, nous suivrons votre conseil."


Une autre personne est venue trouver le bénévole et a déclaré : "Merci et merci au Falun Gong ! Vous nous avez simplement sauvés ! "


Un touriste de Dalian: "Aujourd’hui, nous avons rencontré une bonne personne ! "

Un bénévole a discuté avec trois touristes de l’agglomération de Dalian au sujet de l’affaire de Bo Xilai, un haut fonctionnaire qui a persécuté sans relâche les pratiquants de Falun Gong et été récemment accusé de corruption dans un procès spectacle en Chine.


"Je pense que Bo est un plutôt bon gars " a déclaré un jeune homme. Le bénévole a demandé : " Quel aspect de son caractère est bon ? Êtes-vous au courant de son crime de prélever des organes sur des pratiquants de Falun Gong de leur vivant ? "


Le bénévole a continué : " Lorsque Bo était aux affaires, il a fait construire de nombreux camps de travaux forcés pour persécuter les pratiquants de Falun Gong. De plus, lui et son épouse, Gu Kailai, ont été impliqués dans un trafic d’organes humains et ont fait plus d’un milliard de dollars de profits illicites, qu’ils ont déposé à l’étranger. Savez-vous tout cela ? "


Le jeune homme a réalisé qu’il n’avait aucune idée de qui était vraiment Bo et de ce qu’il avait fait.


Le bénévole a continué: " Souvenez-vous, les actes de chaque homme sont enregistrés au Ciel. Bien que le PCC ai dissimilé les crimes les plus haineux de Bo lors de son procès—parce qu’ils avaient peur d’être eux aussi impliqués—finalement, le bien et le mal recevront chacun leur dû. "


" Pensez-y, un régime aussi pervers pourrait-il échapper à la rétribution karmique ? Ce n'est qu'en quittant le Parti que vous pourrez vous protéger vous-même. Lorsque le jour du jugement arrivera, même si vous voulez le quitter, il sera trop tard. Peut-être n’avez-vous pas réalisé que le plus grand des crimes contre l’humanité se déroule juste sous vos yeux, dans votre pays natal ! "


"Le PCC nuit aux gens chaque jour et se donne beaucoup de mal pour dissimuler ses crimes. Il trompe les gens comme vous en les faisant croire en lui. Finalement, lorsque le Ciel le détruira, ses membres chuteront avec lui. À ce moment, ne réaliserez-vous pas avoir été dupés si vous êtes l'un d'eux ? "


Un touriste du groupe a déclaré : "Si tout cela est vrai, nous devrions quitter immédiatement le PCC ! "Les deux autres hommes ont aussi été d’accord . Tous trois ont exprimé leur gratitude au bénévole et au Falun Gong. L’un d’eux a déclaré : "Aujourd’hui, nous avons rencontré une bonne personne ! "

Version anglaise :
Chinese Tourists in Europe: “We Have No Desire to Return to China!”

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.