Les pratiquants de Falun Gong d’Espagne rassemblent des signatures condamnant les crimes contre l’humanité du PCC dans le centre de Madrid

Le 26 octobre 2013, les pratiquants de Falun Gong d'Espagne ont organisé une campagne de collecte de signatures Plaza del Callao, en plein coeur de Madrid, dénonçant la pratique de prélèvements d'organes du Parti communiste chinois (PCC) sur des pratiquants de Falun Gong de leur vivant.


Des passants montrent leur soutien au Falun Gong.

Les panneaux d'information des pratiquants ont beaucoup attiré l’attention.

Située dans le quartier animé des cinémas et le plus commercial de Madrid, la Plaza del Callao est toujours noire de monde. En voyant les panneaux d'information et les banderoles en chinois, espagnol et anglais des pratiquants, habitants et touristes se sont approchés pour voir ce qui se passait. Beaucoup ont pris des photos avec leur appareil photo ou leur téléphone portable.


"Nous signerons toute pétition qui condamne le parti communiste!"

Après que deux hommes aient lu un dépliant détaillant le crime de prélèvement d'organes à vif du PCC sur des pratiquants de Falun Gong persécutés et autres prisonniers de conscience, ils ont immédiatement signé la pétition. Un des deux hommes a souligné: "Nous signerons toute pétition qui condamne le Parti communiste! Nous espérons que la Chine pourra se débarrasser de ce régime, le plus tôt possible et nous souhaitons y contribuer !"


Un étudiant britannique: "Venez par ici signer cette pétition!"!”

Un étudiant de Londres en visite en Espagne a vu les pratiquants distribuer des dépliants. Il a appelé tous ses amis en disant: "Venez par ici signer cette pétition!" Tous ont fait cercle pour écouter les pratiquants expliquer la persécution du Falun Gong par le Parti.


Quand ils ont appris le crime de prélèvement d'organes du régime, ils étaient abasourdis. "Oh mon dieu! C'est horrible!" a dit un jeune homme. Avant de repartir, tous ont signé la pétition.


Un jeune espagnol: "Je dois signer cette pétition afin de soutenir les droits de l'homme !”

Alors qu'un jeune homme passait visiblement pressé devant le stand des pratiquants, il s'est soudain arrêté et a demandé le formulaire de pétition. Il a dit en signant : "Je dois signer cette pétition afin de soutenir les droits de l'homme!"


Les pratiquants lui ont expliqué brièvement ce qu'est le Falun Gong et pourquoi le PCC persécutait la paisible méthode. Le jeune homme a dit qu'il allait commencer à prêter une plus grande attention à la situation.


Un Chinois: "Je crois les gens qui ‘cultivent’ Bouddha”

Un chinois a lu attentivement les panneaux d'information. Quand un pratiquant lui a parlé de l'incident de l'auto immolation mis en scène par le PCC sur la Place Tienanmen, l'homme a demandé: "Qu'est-ce exactement que le Falun Gong?"


Le pratiquant lui a dit: "Le Falun Gong est une méthode de haut niveau de l'Ecole de Bouddha qui suit les principes de Vérité-Bonté-Tolérance. Il améliore la santé et enseigne aux gens comment être bons. Depuis 14 ans, le Parti persécute illégalement les pratiquants de Falun Gong et prélève même leurs organes de leur vivant."

“Le bien est récompensé et le mal puni. Afin de se dissocier du PCC, plus de 150 millions de chinois ont déjà démissionné du PCC et de ses organisations affiliées. "


L'homme a acquiescé et a dit: "Puisque le Falun Gong cultive Bouddha, j'ai confiance en vous.”


Un touriste chinois: "Nos amis doivent savoir à quel point le PCC est pervers!”

Un pratiquant a tendu un dépliant à deux touristes de Chine continentale. "Nous avons appris la persécution, mais nous n'avons pas démissionné du PCC," a dit l'un des deux.


Après avoir discuté avec le pratiquant, tous les deux ont été d’accord pour démissionner du Parti. Après l'avoir fait, ils ont dit: "Nous voulons prendre des photos de vos banderoles et vos panneaux d'information afin de les montrer à nos amis de retour chez nous. Ils doivent savoir à quel point le PCC est pervers!"

Version anglaise :
Madrid, Spain: Practitioners Target CCP Crimes against Humanity

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.