La compassion de Xuan Zang vint à bout d’impitoyables bandits

De nombreuses personnes connaissent les histoires fascinantes du Roi Singe. Mais Xuan Zang dont l’histoire est devenue le prototype du roman Voyage à l’Ouest, voyagea en réalité seul en Inde à la recherche des enseignements du Bouddha. Il fût confronté à d’immenses épreuves lors d’un voyage qui lui prit 19 ans. À son retour, il fût accueilli avec un grand enthousiasme.


Selon les annales historiques "les moines et le peuple se précipitèrent à sa rencontre ; Même les marchés furent fermés pour célébrer cet événement. " Xuan Zang passa 19 années supplémentaires à traduire les écritures Bouddhistes en chinois afin que le public puisse les lire. Ce qui suit est une de ses aventures lors de son voyage en Inde.


Statue de Xuan Zang devant la Tour de Dayan, province de Shaanxi, Chine.


Rencontrer des bandits

Xuan Zang rencontra de nombreux voleurs lors de son voyage et réussit à persuader la plupart d’entre eux de ne pas commettre de crimes. Mais un groupe de bandits près de la Rivière Gange était particulièrement cruel. Ils volèrent les effets personnels de Xuan Zang et prévoyaient de le tuer afin de rendre hommage à une déesse en laquelle ils croyaient.


Xuan Zang et les résidents locaux qui l’accompagnaient dans son voyage essayèrent d’arrêter les voleurs, mais ils n’écoutaient pas. La situation semblant désespérée, Xuan Zang demanda aux voleurs de lui donner du temps pour atteindre lui-même le nirvana.


Émus par le calme et la dignité de Xuan Zang, les voleurs battirent en retraite. Xuan Zang récita sincèrement les écritures bouddhistes en formulant le souhait de cultiver à nouveau après sa réincarnation, et que les voleurs qui l’avaient assassiné aient une opportunité d’être sauvés.


La compassion émeut des êtres célestes et bouleverse de petits voleurs

La compassion de Xuan Zang émouvait les êtres célestes et le temps changea soudain. Le ciel s’assombrit, un vent fort se leva et le bateau des voleurs se retourna presque.


Sous le choc de la tournure soudaine des évènements, les voleurs s’agenouillèrent et demandèrent aux habitants qui était Xuan Zang. Après avoir appris qu’il avait parcouru une longue distance de la région Han jusqu’en Inde en quête des enseignements du Bouddha, les voleurs se prosternèrent devant lui et s’excusèrent.


Assis en méditation, Xuan Zang s’affranchît de la vie et la mort et atteignit un plan plus élevé dans sa ‘cultivation’.


Après l’avoir arrêté et vu qu’il était encore en vie, les voleurs furent ravis et s’excusèrent à nouveau.
Xuan Zang a expliqué les principes de l’École de Bouddha et leur demanda de cesser de commettre de mauvaises actions. Non seulement, les voleurs furent d’accord et abandonnèrent la religion perverse qu’ils suivaient, mais ils commencèrent à suivre les principes de l’école de Bouddha et devinrent de bonnes personnes.


Une leçon pour aujourd’hui

L’Histoire sert souvent de miroir, en reflétant les événements actuels. La persécution sévère des pratiquants de Falun Gong par le régime communiste ces 14 dernières années a tué au moins 3000 personnes, laissant des centaines de milliers d’autres en détention et des millions de familles déchirées.
Une telle brutalité enfreint le seuil de la moralité humaine élémentaire, et le régime qui s’en est rendu responsable est voué à échouer. Alors que les catastrophes et les désastres naturels augmentent en nombre, de nombreuses personnes ont commencé à se demander s’il existe entre les deux une relation de cause à effet.


Les principes d’Authenticité-Bonté-Tolérance peuvent aider à stabiliser la société et guider les gens vers un avenir meilleur. Ceux qui ignorent cette persécution répréhensible et agissent contre leur conscience, sont non seulement irresponsables mais mettent aussi imprudemment leur avenir en danger.

Version anglaise :
Xuan Zang's Compassion Overcame Ruthless Bandits

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.