Les autorités du camp de travail tentent d’acheter le fils pour dissimuler l'assassinat du père

L'instigateur dans la mort d'un pratiquant de Falun Gong, le bureau 610 de la province du Jilin, a envoyé des représentants au fils du pratiquant et proposé de lui verser une compensation s'il signait les documents pour la crémation de son père et renonçait à son droit d'appel pour la mort de son père.


L'argent ne peut pas acheter une vie

En avril 2013, M. Zhang Haibo, 31 ans, a reçu un appel téléphonique du Bureau de la justice de la Préfecture autonome coréenne de Yanbian. Son interlocuteur l'invitait à se rendre au bureau de la ville de Yanji au sujet de son père.
.

Son père, M. Zhang Qingjun, avait été torturé à mort dans le camp de travaux forcés Yinmahe dans la ville de Jiutai, province de Jilin, en octobre 2010.


Le " Bureau 610 " de la province du Jilin a envoyé trois représentants, qui ont offert de verser 100.000 yuans (environ 16.000 dollars) à Haibo contre la signature des documents pour la crémation de son père et pour annuler tout droit à faire appel.


Ils lui ont d'abord offert 100.000 yuans et lui ont dit que son oncle avait demandé ce montant. Haibo a supposé que le Bureau de la justice enquêtait sur la mort de son père pour traduire le coupable en justice. Quand il a appris la vraie raison de leur visite, il a pleuré et a refusé d'accepter la compensation offerte. Les fonctionnaires lui ont alors offert 200.000 yuans (environ 32.000 $).


Haibo a dit : "Comment l'argent pourrait-il jamais compenser une vie? " Il voulait simplement la justice pour la mort de son père. Il s'est alors entendu répondre : " Méditer là-dessus. Lorsque vous aurez pris une décision, appelez-nous ! ".


Quelqu'un du camp de travail a fait un appel de suivi à Haibo en août, qui a dit qu'il ne parlerait pas à moins que leur offre soit de 500.000 yuans (environ 82.000 $). (Il avait perdu tout espoir d'obtenir un jour justice, alors il a demandé une plus grosse somme.) Les autorités du camp de travail ont dit que c'était trop et ont raccroché.


Le père est mort en l’espace de sept jours d’incarcération

M. Zhang Qingjun, 64 ans, vivait dans le canton de Shixian, ville de Tumen. Il a été torturé à mort dans les sept jours de sa détention dans le camp de travaux forcés Yinmahe de la ville de Jiutai, province du Jilin.


Les autorités du camp de travail ont affirmé que M. Zhang était décédé d'une crise cardiaque, une mort normale. Sa famille voulait la preuve et la permission de parler aux gardes de service, ainsi qu'aux médecins et à ses compagnons de cellule. Les autorités ont affirmé que les membres de la famille n'avaient pas le droit à cette information et qu'elle serait seulement fournie aux procureurs.


Sa famille a alors demandé la vidéo de surveillance de M. Zhang pour les 22 et 30 octobre 2010. Les fonctionnaires du camp leur ont dit que leurs caméras de surveillance étaient en panne.


Le corps de M. Zhang est stocké dans un réfrigérateur dans un salon funéraire. Les honoraires de morgue quotidiens de 100 yuans sont payés par le camp de travail.


M. Zhang Qingjun

Le haut des sourcils et les pommettes de M. Zhang montrent des signes de blessures.


Les deuxième et troisième photos ont été prises par la famille à la hâte lorsque l'employé de la maison funéraire est sorti, donc les photos sont floues.


Le blanc autour du cou et sur les côtés du corps était gelé parce qu'il avait été mis en chambre froide. Les cicatrices sur son visage été initialement couvertes de poudre cosmétique, mais sa famille a retardé sa visite afin que le gel et le maquillage disparaissent avec l'eau de la glace fondue, et les cicatrices sont finalement devenues visibles.


Les détails de l'arrestation de M. Zhang

M. Zhang et son épouse, Mme Zhang Shuhua, souffraient de diverses maladies avant qu'ils ne commencent à pratiquer le Falun Gong. Par la suite, ils ont adhéré aux principes de Vérité-Bonté-Tolérance et sont devenus en bonne santé et heureux.

Le couple a été arrêté et détenu plusieurs fois pour être restés fidèles à leur foi dans le Falun Gong. Ils ont été envoyés dans des camps de travail en 2001 et 2005 et sévèrement torturés. Après avoir été libérés des camps de travail, la police n'a jamais cessé de les harceler.


Le 10 septembre 2010, le bureau 610 de la ville de Tumen a envoyé deux policiers pour emmener M. Zhang dans une installation de lavage de cerveau dans un centre pour personnes âgées dans le village de Songlin. L'un de ces policier était un Sino-Coréen de 20 ans nommé Jin Xuewen. Plusieurs personnes ont fait pression sur M. Zhang pour lui faire abandonner sa croyance dans le Falun Gong.


Dix jours plus tard, des agents du bureau 610 ont transféré M. Zhang de l'installation de lavage de cerveau au Centre de détention d'Anshan. Le 22 octobre 2010, il a été emmené au camp de travaux forcés Yinmahe d'après l'approbation de Zhou Hong, le chef adjoint de la division de sécurité intérieure de la ville de Jiutai.


Version anglaise
Labor Camp Officials Try to Bribe Son to Cover Up Father's Murder

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.