Une station de télévision ukrainienne annonce le film : Free China : Le Courage de croire

Le 10 octobre 2013, la station de télévision VIKKA TV de Cherkasy, Ukraine, a réservé une partie de ses actualités de six heures au documentaire primé Free China : Le Courage de croire - invitant les spectateurs à assister à une projection locale gratuite du film.


"Tandis que la Chine vante son développement économique au monde, le documentaire Free China : Le Courage de croire fait ses débuts à Cherkasy" a dit le présentateur. "Le film révèle la torture, le lavage de cerveau et la persécution politique ayant cours dans les camps de travaux forcés du Parti communiste chinois (PCC).


"Dans le film, [Dr Charles Lee, un sino-américain, docteur en médecine et brillant homme d'affaires] et [Jennifer Zheng, ancien membre du PCC] ont été brutalement persécutés pour leur pratique du Falun Gong et le fait d'accorder leur vie aux principes d'Authencité-Bonté-Tolérance. Le régime chinois considère ces principes comme étant l'antihèse de la philosophie communiste. Bien que soumis à une torture sévère, Dr Lee et Mme Zheng ont choisi de ne pas renoncer à leur croyance."


Andrey Volkov, qui a aidé à organiser la projection de Free China, était interviewé dans le reportage.


"La persécution perpétrée dans les prisons, les camps de travaux forcés et les centres de détention de la Chine, est allée jusqu'à des extrémités sans précédant en termes d'inhumanité de l'homme." a expliqué M. Volkov. "Voyant cela, beaucoup de gens sentent qu'il est de leur responsabilité morale de rigoureusement dénoncer les crimes contre l'humanité du Parti.


"La Chine est une société relativement fermée, il est par conséquent souvent difficile d'obtenir l'information de ce qui se passe en Chine et de la diffuser en dehors. Le Parti contrôle strictement la circulation de l'information entrant et sortant de Chine, que ce soit l'Internet, les radios, la TV, les livres, magazines ou journaux. Le film offre aux spectateurs une pléthore d'information, qui s'avèrera instructive pour les publics ukrainiens.


"Comme le film l'explique, il existe un groupe de gens dans ce monde chaotique qui continuent à se conduire eux-mêmes selon les valeurs et la moralité traditionnelles. Tout ce qu'ils demandent c'est la liberté de pratiquer leur croyance."


Le présentateur a déclaré que le film "révèle une Chine complètement différente de ce que beaucoup de gens connaissent, loin du développement et des avancées économiques." Il a noté que le documentaire cible "le régime totalitaire de la Chine et sa persécution en cours des pratiquants de Falun Gong.


"Le film explore aussi la pratique illégale du PCC de prélèvement forcé d'organes à vif sur des êtres humains respirant encore, ceci à des fins de transplantation d'organes. Le film est produit par la Télévision New Tang Dynasty, un réseau de média indépendant et par le metteur en scène Michael Perlman.


"Free China a remporté six prix internationaux convoités et a été projeté au Parlement européen, au Congrès américain et dans d'autres parlements. L'esprit de l'humanité de l'homme est reflété dans l'exposé d'un gouvernement qui viole constamment les droits humains. C'est ce que nous avons compris en regardant ce documentaire."

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.