Paris -France: Un rassemblement et un défilé dénoncent le crime de prélèvement forcé d’organes et encouragent la population chinoise à quitter le Parti communiste chinois

Les pratiquants de Falun Dafa ont organisé un rassemblement et un défilé dans Paris le 5 octobre 2013, pour attirer l'attention sur le crime de prélèvement illégal d'organes en Chine, et en soutien aux 150 millions de Chinois ayant quitté le Parti communiste chinois (PCC) et ses organisations affiliées.


Valérie Boyer, membre de l'Assemblée nationale, a envoyé une lettre de soutien au rassemblement. Notant que l'Espagne et les Etats-unis avaient passé des résolutions pour demander à la Chine de mettre fin aux meurtres de pratiquants de Falun Gong pour leurs organes, les qualifiant de crimes contre l'humanité. Mme Boyer demandait que le président de la France prenne des mesures et proteste contre les atrocités ayant cours en Chine.


Wu Manyang, président de l'Association Falun Dafa en Europe et Hanlong Tang président de l'Association Falun Dafa en France, ont pris la parole au rassemblement et condamné la brutalité du PCC envers les pratiquants de Falun Gong en Chine.


Un rassemblement et un défilé à Paris attirent l'attention sur le crime de prélèvement d'organes du PCC et encourage la population chinoise à quitter le PCC .

Les passants ont reçu une information afin de les aider à comprendre la vérité concernant la persécution

Le défilé a traversé de nombreux quartiers animés, la musique de l'ensemble Tian Guo marching Band attirant attirant largement l'attention. Banderoles et posters, accompagnés de diffusions en Chinois et en Français, informaient de la brutalité de la persécution en Chine. Beaucoup de gens ont pris des photos et filmé le défilé.


M. Li, qui a soixante-dix ans et a immigré en Fance de Chine voici des années, s'est précipité chez lui pour aller chercher sa caméra dès qu'il a entendu la musique de l'orchestre Tian Guo (Terre divine). Apprenant la cruauté du prélèvement d'organes à grande échelle pour le profit, il a partagé son sentiment que le PCC n'en avait plus pour longtemps. "Il a perdu tout soutien de la population. Il y a chaque année des milliers de manifestations populaires. Les autorités corrompues sont protégées et les petites gens n'obtiennent jamais aucune aide. Ce genre de parti est sans espoir " a déclaré M. Li.


George, un autre spectateur du défilé, qui travaille dans l'impression, a dit avoir du mal à croire l'existence de prélèvement forcé d'organes organisé par le gouvernement chinois. "Qu'une telle chose puisse avoir lieu au 21ème siècle, prélever les organes de personnes encore vivantes, c'est du jamais vu. Tout le monde devrait réagir et condamner un crime pareil afin d'y mettre fin.”


De nombreux passants ont signé une pétition destinée au Haut Commissaire aux droits de l'homme des Nations unies demandant la fin de la persécution et du prélèvement d'organes. Des bénévoles du site d'aide pour quitter le PCC (tuidang) ont aidé sur tout le trajet du défilé de nombreux chiinois à quitter le PCC et ses organisations affiliées après qu'ils aient appris la vérité. L'un d'eux a déclaré : "Une nouvelle ère arrive. Nous le savons !" Un autre a dit : "La Chine est le seul endroit où on ne peut pas apprendre la vérité concernant le Falun Gong." De nombreux spectateurs du défilé ont exprimé leur soutien aux activités des pratiquants et leur ont souhaité le succès.

Version anglaise
Paris, France: Rally and Parade Held to Encourage Chinese People to Quit the Chinese Communist Party

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.