Les autorités judiciaires tentent d'empêcher des avocats de représenter cinq pratiquants du canton de Yilan

Mme Zhang Huijuan, Mme Meng Fanying, Mme Duan Shuyan, M. Liu Fengcheng, et M. Zuo Zhenqi ont été jugés par la cour de Yilan le 31 juillet 2013.


Avant le procès, les autorités judiciaires ont tenté d'empêcher les avocats des pratiquants de défendre leurs clients en leur refusant l'accès au dossier et en ne les informant pas de la date du procès. Pendant le procès, un avocat s’est vu donner un micro qui ne fonctionnait pas, et a été souvent interrompu pendant le plaidoyer de défense.


Les pratiquants arrêtés

Les policiers du département de police du canton de Yilan ont arrêté Mme Zhang Huijuan, Mme Meng Fanying, Mme Duan Shuyan, M. Liu Fengcheng, et M. Zuo Zhenqi le 29 mars 2013. Sous les ordres du " Bureau 610 " du canton de Yilan, les fonctionnaires du parquet et du tribunal de Yilan ont tenté de poursuivre les pratiquants. Mme Zhang Huijuan, Mme Meng Faying, M. Liu Fengcheng, et M. Zuo Zhenqi ont décidé de plaider «non coupables» et engagé des avocats pour les défendre.


Les fonctionnaires de la cour bloquent l'accès aux documents judiciaires

Les avocats de la défense ont demandé qu'on leur fournisse les documents de la cour le 24 juillet 2013. Cependant, Zhang Anke, juge en chef de la cour du canton de Yilan, a affirmé qu’une vérification d'identité devait être effectuée avant que les avocats ne puissent accéder aux documents. Ils ont dit qu'ils ne pourraient avoir accès aux documents qu'après avoir montré de façon satisfaisante qu'ils n'étaient pas des pratiquants de Falun Gong.

Les fonctionnaires de la cour ont continué à gagner du temps et à trouver des excuses pour ne pas fournir les pièces du dossier, si bien que les familles et les avocats des pratiquants ont intenté une poursuite contre le parquet du canton de Yilan. Quand ils sont revenus au palais de justice cet après-midi-là, ils se sont vus de nouveau refuser les documents. Ils ont également demandé à la fille de Mme Meng d'être témoin au nom de sa mère, mais cela a été refusé par les autorités judiciaires.


Procès séparés

Deux procès distincts ont été organisés pour les cinq pratiquants. Le premier était pour Mme Zhang Huijuan, Mme Meng Fanying, et Mme Duan Shuyan. Mme Zhang et Mme Meng avaient engagé des avocats pour les défendre devant le tribunal, mais les avocats n'ont pas été informés de la date du procès, et ils n'étaient donc pas présents au tribunal. Lorsque l'avocat de M. Liu Fengcheng a demandé à être admis à la salle d'audience, sa demande a été refusée. Le procès a duré une demi-heure sans que les avocats de la défense soient présents.


M. Liu Fengcheng et M. Zuo Zhengzhi ont été jugés ensuite. L'avocat de M. Zuo a été incapable de le défendre parce qu'il n'a pas eu accès aux dossiers. Seul l'avocat de M. Liu était présent. Xu Haibo, le directeur du bureau 610 du canton de Yilan, surveillait et contrôlait les procédures judiciaires. Seules une vingtaine de personnes ont été admises dans la salle d'audience.

Lorsque l'avocat de la défense parlait, le juge l’a fréquemment interrompu, rendant difficile pour l'avocat de défendre efficacement son client. Il a également reçu un micro qui ne marchait pas correctement, et sa déclaration n’a pas pu être entendue dans la salle d’audience. L'avocat a mis en garde les fonctionnaires de la cour d’ agir conformément à la loi. Il a dit que M. Liu n'était pas coupable des faits reprochés et qu'il devait être libéré.


Le juge Zhang Anke a dit à l'avocat après le procès que les fonctionnaires du bureau 610 leur avaient notifié d’interrompre leur discours de défense.


http://en.minghui.org/html/articles/2013/9/24/142382.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.