France – Beaune : L’Art de Zhen-Shan-Ren : Une lumière qui transperce le cœur

L’exposition internationale L’Art de Zhen-Shan-Ren (Authenticité – Bienveillance- Tolérance), déjà présentée dans plus de 50 pays à travers le monde, poursuit sa tournée des villes françaises. En 2013, après Caen, Périgueux et Colmar, elle a été accueillie du 17 au 22 juillet à la Chapelle Saint-Etienne à Beaune.

Vue de la Chapelle Saint-Etienne de Beaune avec en premier plan l’affiche de l’exposition ( Photo : HanHua, Epoch Times)


L’Art de Zhen-Shan-Ren est un ensemble d’œuvres réalisées par un groupe d’artistes en majorité chinois, qui expriment leur sensibilité dans leur quête d’un art ouvert au divin. Elle retrace l’histoire de la discipline spirituelle Falun Gong, rend compte de la beauté de cette pratique ancestrale et de sa répression par le régime chinois depuis 1999. Une partie de l’exposition évoque les épreuves terrifiantes que les pratiquants de Falun Gong en Chine – dont les artistes eux-mêmes - ont traversées.


Que l'exposition soit présenté à la Chapelle Saint Etienne, l'ancien Carmel de Beaune, fondé sur l'emplacement du Prieuré Saint-Etienne, où Louis XIV s'arrêta avec sa Cour le 20 novembre 1658, revêt une signification particulière pour cet art profondément inspiré.


Les illuminations sur la Chapelle St Etienne représentant le roi Louis XIV qui s’y arrêta avec sa Cour le 20 novembre 1658.(Photo: Wangxici/NTD)


Anne Caillaud, adjointe au maire de Beaune Un lieu digne de ce que vous avez voulu exprimer

Anne Caillaud, adjointe au maire déléguée à la culture : Je suis contente que vous ayez pu touver un lieu digne de ce que vous avez voulu exprimer (Photo : HanHua, Epoch Times)

Anne Caillaud a souhaité que de nombreux visiteurs de Beaune puissent venir voir l’exposition: Je suis contente que vous ayez pu touver un lieu digne de ce que vous avez voulu exprimer. J’espère vraiment que vous aurez un grand succès et que vous saurez à travers ces images aussi faire passer le message qui est un peu au délà de l’exposition de peintures et qui touche les peuples du monde, il s'agit là en l’occurrence de la Chine.


Une volonté de faire disparaître la trace de main de l’homme et la trace du pinceau

Stéphanie Chardon, artiste peintre : Une recherche de perfection, quelque chose de pur ...(Photo : Wangxici/NTD)

Je suis frappée par ce côté très lisse et très propre de la peinture par rapport aux sujets qui sont très durs où tous les corps sont abimés et en même temps je trouve que l’on sent une recherche de quelque chose de doux et de beau, quelque chose qui transcende cette souffrance représentée a expliqué Stéphanie Chardon, artiste peintre, impressionnée par la qualité picturale et le réalisme qui est très fort.


C’est un très bon travail, très fort et très prenant a-elle affirmé. … à travers tout cela je sens la force que représentent le Bouddha et les divinités, et le besoin d’élévation aussi. C’est très spirituel. Ajoutant qu'elle ressentait une volonté de faire disparaître la trace de main de l’homme et la trace du pinceau…Une recherche de perfection, quelque chose de pur…c’est très beau.


Cette exposition est extrêmement importante

Georges Djukanovic, géopoliticien, ingénieur et sociologue : Cette exposition est extrêmement importante.(Photo : Wangxici/NTD)

Pour Georges Djukanovic, géopoliticien, ingénieur et sociologue : Cette exposition est extrêmement importante. Très importante. Je souhaite que toute la France, toute l’Europe puisse avoir l’occasion de la voir a-t-il dit.


L’important est de réveiller les gens. Il est temps de se réveiller, de dire Ouvrons les yeux ! Réagissons !, a ajouté Georges Djukanovic. il est temps, car notre planète est en danger total. Ce qui se passe actuellement c’est l’auto-destruction de l’humanité. Ces œuvres d’art sont quelque chose de très riche. Je suis très touché par l’exposition avec de jolis tableaux dont on dirait qu'ils vont parler, qu’il vont dire quelque chose ou tendre la main quand on les regarde, par exemple ceux sur la torture on a envie de donner la main pour dire " sors de là . Chaque artiste a donné tout son cœur, son énergie pour transmettre ce qu’il ressent comme douleur.


L’exposition reflète particulièrement bien ce qu’est le Parti communiste chinois

Jean-Michel François, habitant de Beaune : L’exposition reflète particulièrement bien ce qu’est le parti communiste chinois. (Photo : Wangxici/NTD)

Pour Jean-Michel François, habitant de Beaune, L’exposition reflète particulièrement bien ce qu’est le Parti communiste chinois, de par toutes ces tortures, ces pratiques totalement inadmissibles dans le monde, en espérant que pour ces gens là, tout ce que l’on montre ce qu‘on appelle l’humanité, l’on puisse arriver à quelque chose de plus sain dans le monde et assainir toute cette méchanceté. De tout temps le parti communiste n’a jamais été un exemple de toute façon. C’est totalement à proscrire et remplacer par des systèmes où il y a beaucoup plus de tolérance a-t-il expliqué.

,
Autre chose de beaucoup plus profond que la beauté qui est éphémère

Yves Guillonc, topographe-compositeur dans l’impression : C’est une exposition qui nous sort de notre légèreté, de notre insouciance. (Photo : Wangxici/NTD)

De par son métier en tant que topographe-compositeur dans l'impression, Yves Guillonc, a été très intéressé par l’exposition : Je venais pour la pure beauté des peintures, mais j’ai été surpris par autre chose de beaucoup plus profond que la beauté qui est éphémère. Je regrette qu’il y ait encore tant de mal dans le monde. J’espère que l’exposition aidera à prendre conscience de tout cela, puis que ça s’améliore en Chine. C’est une exposition qui nous sort de notre légèreté, de notre insouciance, a t-il ajouté.


Une exposition très poignante

Florence Trine, directeur juridique : Cette exposition est très poignante. (Photo : Wangxici/NTD)

Pour Florence Trine, directeur juridique : Cette exposition est très poignante, le contraste est immense entre la sérénité exprimée par les premières peintures puis les peintures sur l’atrocité de la torture. Je suis sûre que les Chinois vont se sortir un jour du communisme parce qu’ils ont une culture très profonde, très ancienne. Cette culture est faite de sérénité et de paix a-t-elle conclu.

Les visiteurs découvrent les tableaux à la chapelle Saint-Etienne
(Photo : Wangxici/NTD)



La salle de la Chapelle St Etienne accueillant L’Art de Zhen Shan Ren. (Photo : Wangxici/NTD)


De très nombreux visiteurs, habitants de Beaune et touristes du monde entier, ont passé la porte de l’exposition à la Chapelle Saint-Étienne.

La beauté et la thématique des peintures ont fait naître chez nombre d'entre eux de fortes émotions. On ne peut pas ressortir de cette exposition indifférent parce que malgré toute la lumière qui ressort de ces tableaux il y a beaucoup de tristesse et d’émotion et cette lumière ne peut que transpercer le cœur. Elle vous touche au plus profond de vous, j'en ressors les larmes aux yeux, touchée par tant de révélations a confié une visiteuse. L’artiste nous fait prendre conscience d’une atrocité présente à notre époque, difficile à penser. disait l’un des message laissés dans le livre d’or.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.