France- L’Art de Zhen-Shan-Ren : "Tout juste magnifique !"


L’exposition internationale L’Art de Zhen-Shan-Ren (Authenticité – Bienveillance- Tolérance), déjà présentée dans plus de 200 villes d'une quarantaine de pays, fait le tour des villes françaises. Elle vient d’être présentée pour la sixième fois en France et pour la première fois à Caen, du 19 au 25 avril 2013 à la Galerie Place des Arts.


La Galerie Place des Arts vue du dehors, où les peintures de la collection L’Art de Zhen Shan Ren ont été présentées au public caennais.

L’Art de Zhen, Shan, Ren est une exposition extraordinairement émouvante, intime et inspirée. Majoritairement constitutée de peintures à l'huile et de pastels chinois, elle montre la tragédie qui touche les pratiquants de Falun Gong en Chine et la profondeur de leur vie spirituelle. Elle touche les coeurs tant par son haut niveau artistique que par l’expression de réalité forte et l’espoir que dégagent les peintures.


Véronique Le Madec, artiste peintre : " Les tableaux sont plus que véridiques. "

Pour Véronique Le Madec, artiste peintre, l’exposition est "très touchante", parce que " les tableaux sont plus que véridiques". " Malheureusement, ça existe encore… en tant qu’humain, ça me touche beaucoup et en tant que peintre, je savais déjà que j’avais la liberté de parole, mais c’est encore plus fort."


Véronique Le Madec a été particulièrement attirée par le tableau " Les larmes de peine et de joie" où le peintre dépeint sa vision du Jugement dernier. "Cette envolée de couleurs ! Si on ne regarde pas en détail le tableau, je ne vois que la couleur et cette forme en ‘S’ et alors le tableau est pour moi plein d’espoir. Par contre le thème c’est tout l’inverse : si l’on s‘approche du tableau et que l’on voit toute la misère qui est sur cette toile, le peintre l’a transformée et a donné son message à travers la couleur" a expliqué Véronique Le Madec.


"Je suis heureuse d’être venue, sincèrement, j’encourage vraiment les gens à venir et à prendre le temps de lire le narratif et pas seulement se contenter de regarder la peinture en elle-même, mais lire tous les petits commentaires, c’est très important. Le message derrière les peintures est important à véhiculer " .


Bernard Zeller, artiste peintre : "J'ai rarement vu une exposition aussi puissante, aussi forte".

Bernard Zeller, artiste peintre, a été très touché par la puissance du message de la collection l’Art de Zhen Shan Ren. " Je crois que j'ai rarement vu une exposition aussi puissante, aussi forte, c'est quelque chose qui bouleverse. Ça paraît facile comme peinture, on aime bien les premières images, c'est facile à décrypter puis on trouve … que c'est plus fort que la réalité. C'est un style moderne, mais qui nous rappel la tradition, c'est bouleversant !" a-t-il expliqué. " A travers l'exposition, j'ai découvert que des gens étaient encore persécutés pour leur croyance. C'est difficile à admettre !" a ajouté Bernard Zeller.

Valérie Huart : "Très émouvant, j'ai encore envie de pleurer"

Le tableau " Les larmes de peine et de joie " a interpellé plusieurs visiteurs et parmi eux, Valérie Huart, conseillère municipale, artiste peintre et enseignante d’art. " Il est magnifique et il explique tout, rien qu'en le regardant il est émouvant " a-t-elle précisé. Quant aux tableaux sur la persécution des pratiquants de Falun Gong, elle s’est confiée : " A chaque tableau j'avais envie de pleurer, à chaque fois qu'on lisait le texte et qu'on regardait le tableau, c'était très émouvant ; j'ai encore envie de pleurer."


Annick Fijalkjowski :"Je suis complétement bouleversée "

Annick Fijalkowski qui est venue voir l’exposition a expliqué : "J’étais très émue à la fois par la beauté des peintures et les horreurs qui se passent dont on n’est pas au courant. J’ai découvert ça aujourd’hui, je ne savais pas. C’est à pleurer, c’est horrible, il faut que cela cesse ! C’est grave ! C’est insupportable ! Je suis complètement bouleversée." Elle a été plus particulièrement attirée par le tableau " Qui suis-je ?", car selon elle "c’est une question que l’on se pose tous, surtout en vieillissant."" Le monde est quelque part très beau, mais il y a trop d’horreurs" a –t-elle ajouté.

Oksana Charlot, peintre amateur : "Le corps souffrant a gardé toute sa beauté "

Oksana Charlot, peintre amateur qui a suivi les cours à l’Académie des arts à Saint Petersbourg en Russie a livré son impression sur la technique de la peinture de la collection L’Art de Zhen Shan Ren : «"Dès l’entrée j’ai vu les choses qui m’ont intéressée : la peinture figurative et la peinture réaliste dans les traditions classiques." "Ce n’est pas souvent que l’on voit les choses intéressantes dans l’art contemporain aujourd’hui" a-t-elle ajouté. En venant à cette exposition "J’étais aussi intéressée par comment les peintres pour la plupart chinois font cohabiter cette peinture absolument traditionnelle avec la version européenne de peindre. Il y a quelque chose qui nous dit qu’il s’agit-là d’une autre civilisation, d’une autre mythologie, du coup, d’une implication différente dans la peinture " a expliqué Oksana Charlot.


Quant à la représentation des tortures et d’autres scènes de souffrance, Oksana Charlot a donné sa vision artistique " on voit que c’est une scène de souffrance, mais le corps souffrant a gardé toute sa beauté. Ce sont les modèles absolument antiques avec toutes les proportions, il n’y a aucune déformation, tout est lisse, on comprend très bien que c’est la victoire de l’esprit sur la torture, on voit cela dans les choix des formes, les ombres et les lumières". Devant le tableau "Tragédie en Chine" elle a expliqué : "c’est dans la tradition classique, c’est statique, l’ensemble est intéressant avec des habits modernes toujours intacts, la femme qui souffre est belle dans la souffrance. Il s’agit d’un rapport à la vie et à la mort, avec beaucoup de choses symboliques."


Les visiteurs de l’exposition contemplent les peintures de la collection L’Art de Zhe Shan Ren.

L’exposition restera sans doute dans la mémoire de ceux qui ont passé la porte de la Galerie et ont découvert ces peintures qui nourrissent tant d’émotions chez les visiteurs. "Tout juste magnifique" disait l’un des messages laissé dans le livre d’or. " Exposition très émouvante par la vérité du sujet " a écrit l’un d’eux. D’autres ont remercié pour cette occasion d’être informés sur la répression du Falun Gong en Chine: "Merci pour réveiller nos consciences" et ont encouragé à poursuivre l’action de l’information : "Continuez à dénoncer cette horreur."


La prochaine exposition L’Art de Zhen-Shan-Ren en France aura lieu du 21 au 25 mai 2013 à Périgueux.


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.