Le centre de détention de Wafangdian, de la province du Liaoning, exploite ses détenus pour le profit

Le centre de détention de Wafangdian, dans la province du Liaoning, est sous la juridiction du Département de police de la ville de Wafangdian. En octobre 2010, j’ai été arrêté par la police locale et emmené au centre de détention de Wafangdian. Voici quelques-unes des choses que j'ai observées pendant ma détention.
 

Emballer les cure-dents
 
Quand les détenus arrivent pour la première fois au centre, ils sont généralement détenus dans une cellule pour environ un mois pour apprendre à faire les différents produits. Ensuite, ils sont emmenés dans d'autres sections pour travailler. Quand je suis arrivé, nous avons dû emballer des cure-dents. Cela signifiait envelopper un morceau de papier de plastique coloré autour d'un cure-dent en bois de 0,65 à 1,30cm de long environ. Chaque cure-dent était ensuite arrangé pour ressembler à une petite fleur avant d'être emballé dans une boîte en papier.
 


Tâches de haut quota
 
Le centre de détention assigne un quota à chaque section selon le nombre de personnes détenues dans la section. Les détenus doivent produire 4 000 cure-dents finis, y compris l'emballage, chaque jour.
 
Nous commencions à travailler chaque jour avant 5 h. Ceux qui travaillaient rapidement pouvaient terminer avant 22 h 30. Ceux qui travaillaient plus lentement devaient travailler jusqu'à 23 h. Les nouveaux arrivants étaient généralement plus lents et devaient travailler jusqu'à 1 h. Les règlements du centre interdisent un individu d'aller au lit tant que les travaux ne sont pas terminés. Dans le passé, on piquait les gens sur la tête ou sur le dos de leurs mains avec des cure-dents parce qu'ils ne finissaient pas à temps.
 


Aucune norme sanitaire
 
Les cure-dents sont exportés vers les États-Unis pour être utilisés dans les restaurants. Pour éviter que des plumes ne s'attachent aux cure-dents, les détenus n'ont pas l'autorisation de porter des doudounes. Si des plumes sont trouvées sur les cure-dents, cette unité ne remplit pas les « critères d'hygiène ».
 
En réalité, les conditions sanitaires à l'intérieur sont vraiment terribles. Il n'y a pas de véritables toilettes, juste un seau ouvert dans chaque cellule. Les matières fécales et l'urine s'accumulent, non couvertes, et quiconque entre dans une des cellules se sent malade. En outre, certaines personnes ne se lavent pas le visage ou les mains dans de telles conditions. Tout compte fait, comment quoi que ce soit dans un tel lieu pourrait-il être considéré comme sain ?
 
Ce qui est pire c'est que les détenus ont toutes sortes de maladies contagieuses, telles que l'hépatite, le sida et la syphilis. Pourtant ils sont tous emprisonnés ensemble et travaillent ensemble sur tous les produits. La seule préoccupation du centre est de gagner de l'argent et les questions sanitaires ne sont pas un sujet de discussion. On estime que le centre de détention gagne 3 millions de yuanpar an.
 


Les gangsters contrôlent les gardes
 
L'administration au centre de détention de Wafandian est très perverse. Les tyrans contraignent les timides et les gardes n'y prêtent aucune attention. Chaque cellule a un caïd qui hurle ou bat les personnes tout le temps et ne fait aucun travail.
 
Je ne comprenais pas pourquoi les gardes laissaient les caïds agir de telle façon et n'intervenaient pas. Un détenu m'a dit : « Ils sont tous des gangsters. Le centre de détention est seulement un séjour temporaire pour eux. Les gardes ont peur que les caïds ne puissent se venger sur eux s’ils interfèrent, ainsi ils choisissent de regarder ailleurs. Les gardes hurlent contre les autres, mais en fait, ce sont les gardes qui ont peur. »
 


Persécuter les pratiquants
 
Les pratiquants de Falun Dafa sont traités plus durement que les autres détenus dans le centre, et un exemple est resté dans mon esprit. Il s'agissait d'un pratiquant nommé M. Xu Zhibing. M. Xu, qui vient du district de Jinzhou dans la ville de Dalian, a été une fois déshabillé et entraîné dans une chambre de congélation. Il a été laissé là pendant quatre heures parce qu'il refusait de suivre les instructions des gardes. Alors qu'il n'avait pas encore 40 ans, il a perdu toutes ses dents à la suite de ce qu'il a enduré dans le centre de détention.
 

J'écris ceci pour que tout le monde sache ce qui se passe vraiment au centre de détention de Wafangdian.
 
 
Traduit de l’anglais au Canada
 
http://en.minghui.org/html/articles/2013/3/24/138611.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2013/3/5/270621.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs : chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.