Les pratiquants de Falun Gong européens se rassemblent à Bruxelles, appelant à la fin de la persécution par le Parti communiste chinois

Bruxelles est le centre politique de l’Union européenne, et connue pour être la capitale de l’Europe. Le 26 octobre 2012, les pratiquants de Falun Gong européens s’y sont rassemblés pour faire la démonstration de la beauté de la pratique, appelant les gens à aider à mettre fin à treize ans de persécution brutale par le Parti communiste chinois.


Exercices de groupe dans le Parc du Jubilee

Dans la matinée, des éclats d’une musique douce et apaisante se sont fait entendre du Parc du Jubilé (Cinquantenaire Jubelpark) jusque sur la place Schuman où sont situés les quartiers généraux de l’Union européenne. Des centaines de pratiquants Falun Gong s’étaient rassemblés dans le parc pour une pratique de groupe.


En dépit d’une légère pluie, tous étaient concentrés et pleins d’énergie, attirant l’attention des passants qui s’arrêtaient pour regarder. Beaucoup ont sorti leurs mobiles ou leurs caméras pour capturer la scène paisible.

Appeler à la fin de la persécution au centre politique de l’Europe

À midi, les pratiquants de Falun Gong de toute l’Europe ont tenu un grand rassemblement place Schumann, apprenant aux gens que le Falun Gong enseigne à être de bonnes personnes en suivant le principe d’Authenticité,Bonté etTolérance, mais qu’il est persécuté par le Parti communiste chinois (PCC), qui est allé jusqu’à prélever les organes de pratiquants de Falun Gong encore vivants pour le profit.


Le président de l’Association Falun Dafa européenne a lu une déclaration au rassemblement : "L’Association Falun Dafa européenne appelle le vainqueur du Prix Nobel 2012, qui est aussi le plus grand partenaire commercial de la Chine, l’Union européenne, à adopter une nouvelle approche des droits de l’homme afin de prendre toutes les mesures nécessaires. Dabord, à différents niveaux de contact avec le régime du PCC, l’Union européenne devrait publiquement condamner le PCC dans les termes les plus forts et demander une enquête sur le crime inhumain de prélever de force les organes de pratiquants de Falun Gong. Deuxièmement, elle demande que le régime du PCC cesse sa diffamation, ses conspirations et ses crimes contre l’humanité, et relâche tous les pratiquants de Falun Gong emprisonnés."


De nombreux pratiquants de Falun Gong ayant été soumis à la persécution en Chine continentale étaient présents au rassemblement. Certains avaient subi des prélèvements de sang lors de leur détention illégale pour tester leur type sanguin et différents paramètres. De tels examens de sang sont largement considérés comme établissant une base de données de compatibilité pour le prélèvement d’organes qui s’ensuit.


Ces treize dernières années, les pratiquants de Falun Gong de toute l’Europe ont persisté à informer les gens des injustices subies par leurs compagnons de pratique en Chine, de manière pacifique et rationnelle. Ils ont publiquement appelé à la fin de la persécution, attirant l’attention et le soutien d’un nombre croissant de gens. Des personnalités de toute l’Europe assistaient au rassemblement Place Schumann ou avaient envoyé des lettres de soutien, y compris le Vice-président du Parlement européen, demandant au PCC de mettre fin immédiatement à la persécution du Falun Gong.

Soutien de personnalités de toute l’Europe

M. Oreste Rossi, un membre du Comité environnemental du Parlement européen, a exprimé son regret de ne pas pouvoir assister au rassemblement disant dans sa lettre : “Vous tous qui soutenez les droits de l’homme en Chine je ne pourrai malheureusement pas assister à votre évènement, parce que devant voter à la session plénière du Parlement européen à Strasbourg. Je regrette sincèrement de ne pas être avec vous pour soutenir vos efforts pour obtenir justice."



M. Rossi pense que le prélèvement d’organes sur des pratiquants de Falun Gong encore vivants par le PCC ne peut pas être toléré : "Ce qui est arrivé aux pratiquants de Falun Gong et à de nombreux dissidents, sont des crimes contre l’humanité. Utiliser ceux qui sont exécutés pour dissimuler le retrait des organes de ceux détenus est une violation des standards internationaux et doit être interdit."


Il a déclaré " Je considère cela comme une disgrâce pour l’UE et ses états membres, de savoir que le PCC viole les droits humains et la liberté de croyance, et de considérer pourtant la Chine comme un partenaire commercial majeur. "


M. Rossi a finalement exprimé son espoir que la Chine renaîtra bientôt dans le printemps de la liberté et de la démocratie.


Le Vice-président du Parlement européen et le Président du Parti européen démocrate libéral et de la réforme, M. Graham Watson, a également envoyé une déclaration à l’occasion du rassemblement : "Le rassemblement d’aujourd’hui, ainsi que les efforts incessant des pratiquants de Falun Gong, a montré la dévotion de beaucoup et la détermination de soutenir la liberté de croyance. L’Histoire nous a montré comment des militants résolus et pacifiques peuvent fermement soutenir la liberté de croyance. Le rassemblement d’aujourd’hui inspirera tous les efforts incessants pour promouvoir le respect des droits de l’homme en Europe et au-delà. J’aimerais témoigner mon respect à vous tous rassemblés ici aujourd’hui et à tous les militants en chine continentale et en dehors."


Appeler l’Union Européenne à mandater des enquêteurs indépendants

Le 18 septembre, lors d' un séminaire international de droits de l’homme présidé par la Présidente du Conseil des Droits humains des Nations Unies, Mme Laura Dupuy Lasserre, la Rédactrice en chef du journal Epoch Times, Mme Guo Jun, a soulevé les allégations de prélèvement d’organes par le PCC sur des pratiquants de Falun Gong de leur vivant. Le Sénateur David Norris d’Irlande a appelé de ses souhaits que les Nations Unies s’impliquent officiellement dans l’enquête : " J’appelle les autorités communistes chinoises à mettre fin au prélèvement d’organes de pratiquants de Falun Gong de leur vivant et à respecter les droits humains. J’appelle aussi Mme Navanetherm Pilly, le Haut-Commissaire des Nations Unies aux Droits de l’Homme à envoyer un groupe d’enquêteurs indépendants en Chine pour investiguer des actes méprisables. "


Un député irlandais, Mme Maureen O’Sullivan a écrit dans sa déclaration :" J’aimerais soutenir l’appel de l’Association Falun Dafa européenne à prêter attention à la situation des pratiquants de Falun Gong en Chine continentale, y compris aux divers abus des droits humains de ces pratiquants. Mme Navanethem Pilly, Haut-Commissaire des Nations Unies aux Droits de l’homme devrait considérer la requête de ce rassemblement. Les Nations-Unies devraient envoyer un groupe d’enquêteurs indépendants pour investiguer ces pratiques barbares d'assassinats pour des organes."


La sénatrice irlandaise Mme Averil Power a également appelé les Nations Unies à l’envoi d’une équipe indépendante en Chine pour enquêter sur les actes barbares de prélèvement d’organes. Elle a écrit "Je suis profondément concernée par le fait que les autorités communistes chinoises continuent à détenir ces personnes de foi. En même temps j’ai été choquée par le prélèvement des organes de pratiquants de Falun Gong de leur vivant. "

Nous ne pouvons pas rester silencieux

Le membre du parlement belge flamand M. Ward Kennes a dit dans sa déclaration : " Face à ce crime contre l’humanité, nous ne pouvons pas rester silencieux. Lorsque la communauté internationale et le peuple chinois connaitront la vérité sur comment le régime communiste tue systématiquement les pratiquants de Falun Gong sous l’énorme tentation du commerce d’organes, cette dictature n’aura plus de point d’appui légal. "


Il croit que l’Union Européenne devrait se tenir aux côtés des pratiquants de Falun Gong : "En tant que plus grand partenaire commercial de la Chine, la Commission européenne devrait se tenir fermement côte à côte avec les pratiquants de Falun Gong luttant pour leurs droits et qui soutiennent la justice et la conscience. J’espère par conséquent qu’un jour les pratiquants de Falun Gong seront libres de suivre leur foi, et que les violations des droits de l’homme en Chine cesseront."


À midi 30, le défilé a commencé sous le thème “La beauté du Falun Gong, la brutalité de la persécution, et le soutien aux citoyens chinois qui quittent le PCC” L’ensemble Tian Guo Marching Band européen menait le défilé avec une musique puissante et harmonieuse, appelant les gens à s’unir pour mettre fin à ces treize ans de persécution brutale.


Un membre de l’Association Falun Dafa européenne a déclaté : “Venant de toute l’Europe, chacun d’entre nous vit une vie complètement différente. Nous avons tous tellement bénéficié de la " cultivation", aussi nous sommes venus pour montrer la bonté du Falun Gong. Mais en même temps, le Falun Gong souffre une persécution brutale en Chine, ce pourquoi nous voulons passer un message aux leaders politiques de l’UE et aux gens dans la rue. Veuillez nous aider à faire cesser la persécution en Chine."


Suivant l’orchestre, les pratiquants de chaque pays ont manifesté leur soutien au Falun Gong. De toutes les couleurs de peau, de tous les âges et de toutes les professions, les pratiquants de Falun Gong ont déployé des banderoles dans une vingtaine de langues pour dire aux gens " Le monde a besoin de Vérité-Bonté-Tolérance","Falun Dafa est bon".


Un modèle de livre géant a attiré tous les regards. Ce livre est le guide fondamental de la cultivation des pratiquants de Falun Gong, Zhuan Falun. Le livre était suivi par treize jeunes femmes en anciens costumes chinois évoluant avec grâce au son d’une jolie musique.


Les pratiquants de Falun Gong racontaient un pan entier d’histoire avec leurs banderoles. Falun Gong enseigne aux gens à être bons mais est soumis à de terribles violations des droits humains en raison de la jalousie d’un dictateur communiste. La chose la plus tragique est que les organes de pratiquants de Falun Gong leur sont volés de leur vivant pour de l’argent, cœurs, fois et reins.


Bien que le PCC soit au pouvoir actuellement, le mal ne l’emportera pas sur le bien et il sera finalement éliminé par l’histoire. Lorsque le PCC sera traduit en justice, ces Chinois qui ont juré sous le drapeau rouge sang de combattre toute leur vie pour le PCC, devront aussi faire face à la justice avec la chute du PCC ;


C’est pourquoi les pratiquants de Falun Gong qui ont pris part au rassemblement et au défilé se sont adressés avec compassion à tous les chinois, les encourageant à quitter le PCC et ses organisations affiliées les plus vite possible, effacer le serment prononcé dans l’ignorance de la vérité, travailler ensemble pour faire cesser la persécution et sauvegarder la moralité humaine élémentaire.


Regardant le défilé, un passant, Antonio Crane, a dit : " J’ai été profondément touché de voir autant de gens suivre une sagesse qui n’a rien à voir avec la politique. Mais le régime du PCC l’a rendue politique. Je suis scandalisé.”


Le défilé a duré deux heures pour s’achever Place de la Monnaie au centre de Bruxelles.

http://www.yuanming.net/articles/201210/113404.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.