Italie - Les pratiquants de Falun Gong de la région de Florence ont organisé une campagne de signatures pour une pétition contre le prélèvement forcé d'organes sur personnes vivantes

Le 13 octobre 2012, les pratiquants de Falun Dafa en Toscane, ont organisé une campagne de signatures pour une pétition contre le prélèvement forcé d’organes sur personnes vivantes.


Ils se sont rendus le jour du marché hebdomadaire dans la partie la plus fréquentée de la ville de Regello.


Arrivés vers 9h, ils ont installé une table sur laquelle ils ont disposé des feuilles de pétition et suspendu une banderole attirant l’attention sur l’urgence de la question. En tenue jaune des pratiquants de Falun Gong, outre les pétitions disponibles sur la table, chacun en avait une à la main, dans un souci de permettre au plus de monde possible de pouvoir signer en même temps et sans perdre de temps.


La Pétition que les pratiquants de Falun Dafa ont fait signé aux citoyens de Regello

Les habitants de Regello ont remercié les pratiquants de Falun Dafa de leur donner cette possibilité de contribuer activement à mettre fin à ces atrocités inhumaines.


Certains connaissaient déjà le Falun Gong, des pratiquants résidant à Regello et organisant depuis plusieurs années des activités visant à promouvoir la pratique et dénoncer la cruauté de la persécution par le Parti communiste chinois envers le Falun Dafa. D’autres avaient récemment assisté à une projection de Free China : le courage de croire » et ont été reconnaissants de cette occasion de témoigner leur soutien aux pratiquants de Falun Dafa persécutés en Chine.


L’activité a pris fin à midi et quelques 170 personnes ont signé la pétition appelant le Haut commissaire des Nations-Unies aux droits de l’homme à mandater une enquête indépendante et approfondie sur le prélèvement d’organes à vif sur personnes vivantes.


Version originale

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs : chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.