The Epoch Times: La Persécution Gaspille d’énormes Ressources Nationales

Zhao Ming, un diplômé de l'Université Qinghua, prépare sa maîtrise au Trinity College à Dublin, en Irlande. Il est revenu en Chine pour visiter ses parents à la fin de 1999 et a été arrêté début 2000. Il a été emprisonné dans le camp de travail forcé de Tuanhe à Beijing pendant vingt-deux mois. Grâce à l'effort des gens de tous les niveaux de la société irlandaise et de la communauté internationale, il a fini par être libéré. Maintenant il est un des quarante plaignants dans le procès contre Jiang Zemin. Récemment, un journaliste d'Epoch Times a interviewé Zhao Ming alors qu’il assistait à une conférence de presse à propos du procès contre Jiang Zemin à Berlin.

Le journaliste: Zhao Ming, depuis que vous avez été libéré du camp de travail Forcé de Tuanhe à Beijing et que vous êtes revenu en Irlande l'année dernière, vous n'avez pas épargné vos efforts pour exposer la persécution chinoise du Falun Gong. En tant que l’un des plaignants [dans ce procès], est-ce que vous êtes exclusivement venu en Allemagne cette fois ci pour soutenir le procès contre Jiang Zemin
Zhao Ming j'ai été emprisonné dans le camp de travail Forcé de Tuanhe à Beijing pendant vingt deux mois, et j’ai souffert la persécution la plus vicieuse, torture cruelle, lavage de cerveau et l’abus spirituel. Je comprends vraiment la cruauté de cette persécution. Quatre de mes amis ont été torturés à mort. Mais j'ai été le plus chanceux, car j’étudiais à l'étranger, et l'Irlande est un pays qui soutient les droits de l'homme. Grâce aux grands efforts de la communauté internationale, j'ai été libéré. Un cas comme le mien est très rare. Par conséquent je dois faire mon maximum pour exposer cette persécution et dire aux gens combien elle est brutale et mauvaise. Pour y mettre fin dès que possible, j'ai fait de mon mieux pour faire savoir aux gens ce qui se passe en Chine. L’année passée, nous avons utilisé dans différents pays une variété d'approches légales pour obtenir de Jiang Zemin et d’autres fonctionnaires qui ont persécuté le Falun Gong d’arrêter cette persécution.

Le journaliste: Peut-on dire que les pratiquants de Falun Gong sont passés d’une attitude passive à une attitude plus active?

Zhao Ming: Oui. Au début de la répression, les gens ne savaient pas ce qu’était le Falun Gong. Beaucoup de médias étrangers ont juste repris les mensonges et la propagande fabriquée par les médias chinois. Au début, nous nous contentions d’expliquer que nous n’avions rien fait de mal, et que la persécution n'était pas juste. Après avoir été secouru et libéré, toute la situation avait déjà changée. Des pays dans le monde ont reconnu que le Falun Gong est une pratique spirituelle paisible qui est persécutée. Ce que nous devons faire à présent est de mettre fin à cette persécution dès que possible. Par conséquent, nous avons principalement recours aux moyens légaux, via des procès dans différents pays du monde. D’un côté notre objectif est d’exposer l'illégalité absolue de cette persécution, mais de l'autre, nous voulons finalement amener ses auteurs en justice, ce que permet la loi internationale. Les fonctionnaires chinois qui ont persécuté le Falun Gong devraient être tenus responsables pour les crimes qu'ils ont commis.

Le journaliste: En Chine continentale certains pensent que le Falun Gong est une affaire domestique chinoise, et qu’intenter des procès dans les pays étrangers peut affecter l'image de la Chine, quel impact pensez-vous que les procès du Falun Gong contre Jiang Zemin peuvent avoir sur la Chine ?
Zhao Ming: Cette question est très claire depuis quelque temps maintenant. Le Falun Gong n’est d’aucune façon une affaire chinoise, il est déjà devenu une question internationale. Le régime de Jiang persécute non seulement les pratiquants de Falun Gong en Chine, mais il diffuse aussi des matériaux qui calomnient le Falun Gong auprès des gouvernements et des médias du monde entier à travers ses ambassades. Ils essaient d'utiliser chaque moyen possible pour influencer ou contrôler les médias chinois dans le monde, et même les médias occidentaux. Ils se servent aussi des intérêts commerciaux pour influencer les gouvernements, et même les Nations Unies, pour les forcer à rester silencieux. Entre-temps, ils privent les pratiquants de Falun Gong de leurs droits à la liberté dans les pays occidentaux démocratiques. De plus ils diffament les pratiquants de Falun Gong. La persécution vise Vérité, Compassion et tolérance, et vise le Falun Gong, une croyance spirituelle juste. Donc, cette persécution revient à faire du mal à tous les êtres humains. Si les êtres humains n’ont pas une croyance juste, nous finirons par nous entretuer les uns les autres. Tôt ou tard les êtres humains découvriront que [le régime Jiang] a nuit à la race humaine toute entière. Ce n’est donc en aucun cas une affaire intérieure chinoise.

D'après mon expérience personnelle avec cette répression, la persécution n’est pas seulement un problème régional ou un problème avec des policiers individuels, c'est l’acte de terrorisme à l’échelle d’une nation d’un régime politiquement dévié sous la conduite de Jiang Zemin. Non seulement il nuit à la Chine en tant que nation, mais il apporte la catastrophe au pays et à son peuple aussi.

Le journaliste: est-ce que vous pouvez développer ce point?

Zhao Ming: A présent, cette persécution a gaspillé d’énormes ressources nationales en Chine. À notre connaissance, ils ont dépensé plusieurs milliards de Yuan pour acheter des systèmes de surveillance et autres matériels pour contrôler les pratiquants de Falun Gong à l’échelle du pays. Quand j'étais dans un camp de travail forcé, ils ont donné au camp de travail l’apparence d’un environnement avec de bons droits de l'homme pour tromper la communauté internationale et les médias. Chaque camp de travail forcé a reçu plusieurs millions de Yuan pour moderniser ses installations. Le système de la police toute entière a aussi été doté d’un système de surveillance Internet à grande échelle. Internationalement, ils ont corrompu de petits pays en leur fournissant une aide économique gratuite afin de les persuader de rester silencieux à l'O.N.U. gaspillant pour cela plus de 100 milliards de Yuan des ressources chinoises. Si la Chine ne s'est pas écroulée financièrement jusque là c’est qu’elle compte sur l'infusion de l’investissement étranger et sur sa propagande pour dissimuler l'ampleur de sa dette nationale, c.-à-d. ils utilisent l'argent de demain pour soutenir les dépenses d’aujourd’hui. Ils ne font que repousser l’effondrement de l’économie chinoise. Quand à l’avenir les gens verront l’économie chinoise s’effondrait, et découvriront qu'ils sont à cour de revenus, ils sauront que le régime de Jiang est vraiment le coupable qui a amené la catastrophe au pays et à la population.

Quant à l'image de la Chine, elle a été longtemps ruinée par le régime dégénéré qui viole les droits de l'homme, et opprime des gens obéissants et compatissants. Ils ne se sont jamais vraiment souciés de l'image de la Chine. Par conséquent, ce n’est qu’en mettant fin à cette persécution et en permettant aux chinois d avoir la liberté et les droits de l’homme, que les chinois obtiendront vraiment des avantages. Le soi-disant patriotisme et l’image de la Chine ne sont rien qu’une propagande fabriquée par le régime de Jiang. C'est une stratégie pour continuer la persécution.

Le journaliste: que pensez-vous des arguments tenus par Chine tels que: " Les droits de subsistance sont supérieurs aux droits de l'homme; ce n’est que quand les gens auront suffisemment de nourriture qu’ils pourront parler des droits de l'homme?

Zhao Ming: C'est un autre mensonge perpétré par le régime de Jiang pour tromper les médias internationaux. Avoir assez de nourriture n'a jamais été en contradiction avec les droits de l'homme. Je n'ai jamais entendu un tel argument comme quoi ce n’est qu’après que le Falun Gong sera persécuté que les gens auront assez à manger. Une fois j'ai parlé de mes expériences d'être persécuté en Chine à une conférence internationale, et j’ai rencontré des gens d'organisations soi-disant " « non gouvernementales » des droits de l’homme en Chine. Ils disaient que la Chine est en train de développer son économie, et que notre discours affecterait le développement économique de la Chine. En fait c’est pure invention. Avant la persécution, il y avait plus de cent millions de gens qui cultivaient le Falun Gong en Chine. Actuellement il est impossible d’évaluer les sommes dépensées pour contrôler et opprimer ces pratiquants, alors que la richesse créée par ces pratiquants lorsqu’ils étaient capables de travailler paisiblement et normalement est incalculable. Par conséquent la différence entre ces deux scénarios hors de mesure. Je n'ai jamais entendu dire que cette persécution peut permettre aux Chinois de devenir meilleurs, ou permettre aux pauvres fermiers pauvres d’avoir assez à manger. Cette idée est totalement illogique et absurde.

Le journaliste: est-ce que vous pensez alors que le but de persécuter le Falun Gong est de préserver leur pouvoir politique?

Zhao Ming: À travers ce que j'ai observé, ce n'est pas vraiment ça. J'ai maintenant pratiqué le Falun Gong pendant presque dix années, depuis 1994. J'étudiais à l’Université Qinghua qui était une des meilleures universités du pays. A ce moment, ceux qui pratiquaient le Falun Gong à l’Université Qinghua étaient des gens avec des Maîtrises ou des Doctorats, Professeurs, ou assistants, etc., Beaucoup d’entre eux pratiquaient le Falun Gong parce qu’ils trouvaient que la pratique leur permettait une amélioration fondamentale de leur corps, leur esprit. De plus à part ses effets remarquables sur le traitement des maladies et la mise en forme, il peut aussi améliorer le niveau de la moralité humaine. Les gens qui ont fait des études de science comme nous ont été convaincus par l’interprétation du Falun Gong de la vérité de l'univers. Parmi eux, aucun n’est impliqué dans la politique, à part ceux qui étaient déjà des maires ou des fonctionnaires publics. Mais personne n’a pris avantage du Falun Gong pour s’impliquer dans la politique. Et dans le processus entier de la persécution du Falun Gong, il n’y a rien de bon pour le gouvernement chinois. Au lieu de cela, il a complètement fait perdre sa popularité au régime chinois, et a résulté non seulement en la destruction de ce régime mais aussi du futur de la Chine. La question clé est que Jiang le régime dévié de Jiang se sert de la politique pour rechercher un gain personnel. C'est totalement contre l’humanité et vicieux. Jiang veut matérialiser son but personnel vicieux et jaloux en donnant du fil à retordre aux gens. Il est complètement irrationnel, et ne peut être jugé selon aucune logique normale ou pensée rationnelle.


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.