La mission globale pour sauver les pratiquants de Falun Gong persécutés appelle à la libération de Mlles Li Qian et Zhou Xuefei

La Mission Globale pour Secourir les Pratiquants de Falun Gong Persécutés (GMRPFGP) est une organisation indépendante à but non lucratif dont l’objectif est de faire appel à la conscience et au courage moral. Son but est d’initier, de coordonner et de coopérer avec les gouvernements dans le monde, avec des organisations internationales, des gens des différentes couches de la société, et alerter toutes les voix justes en Chine. Elle se donne pour mission d’ exposer l’utilisation du Parti Communiste chinois par Jiang pour persécuter les pratiquants de Falun Gong , de sauver les pratiquants qui sont détenus et persécutés en Chine et finalement d’amener à sa fin cette catastrophe imposée à la nation chinoise et au reste de l’humanité.

Le GMRPFGP a récemment initié des efforts pour appeler les officiels concernés à Shanghai de relâcher Mlle Li Qiang, la petite amie du citoyen américain M. Mei Shengyang, qui a été illégalement arrêté. L’Organisation appelle encore à la libération de Mlle Zhou Xuefei femme du citoyen des EU d’Atlanta M. Lu Zhaohui. Mme Zhou a été détenue au delà de son terme initial au Centre de Détention pour femmes dans la province de Guandong.

Les pratiquants de Falun Gong avertissent les auteurs de cette persécution, qu’à en juger par tous les événements historiques précédents de même nature dans l’histoire, les gens qui ont commis des crimes contre des gens innocents n’ont jamais pu échapper au juste jugement en invoquant l’excuse d’ « obéir aux ordres des plus hautes autorités. » Après la II ème guerre mondiale, les nazis n’ont pas pu échapper au jugement de la justice ni obtenir le pardon avec l’excuse d’avoir « obéi aux ordres. »

L’enquête sur les perpétrateurs en Chine progresse. Non seulement l’Organisation Mondiale d’Enquête sur la Persécution du Falun Gong examine de nombreux cas de persécution, mais aussi, Jiang Zemin, en même temps que ses complices, sont poursuivis dans les tribunaux de plusieurs pays pour les crimes de génocide, crimes contre l’humanité, torture et violation des droits humains fondamentaux.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.