ACAT - Pétition pour Jun Liun, torturé en détention, en danger de mort


7.11.2003
APPELS URGENTS


République populaire de Chine

Capitale: Pékin

Chef de l'Etat
et du Gouvernement: Hu Jintao

Peine de mort: maintenue

Cheng Jun Liun


Torturé en détention, en danger de mort


Cheng Jun Liu est un pratiquant de Falun Gong. Il fut arrêté en 1999, lorsqu’il déposa une plainte contre l’interdiction de ce mouvement. Il fut placé en camp de travail. Une fois libéré, en octobre 2001, une nouvelle protestation de sa part lui valu sa 2ème arrestation.
Finalement, le 24 mars 2002, Cheng Jun Liu était à nouveau arrêté dans des circonstances brutales par la police. Les fonctionnaires rouèrent son cousin de coups, jusqu’à ce qu’il indique, sous la torture, l’endroit où se cachait Cheng, il mirent ensuite feu à la pile de bois où celui-ci s’était réfugié et l’en firent sortir. Alors qu’il était déjà ligoté ils lui tirèrent à deux reprises dans les cuisses. Après avoir subit d’autres mauvais traitements dans un hôpital policier, Cheng Jun Liu fut transféré dans un établissement d’arrêt à Tiebei où il fut constamment torturé durant 52 jours dans le but de lui arracher un « aveu ». Il fut enfin condamné à 19 années d’emprisonnement et écroué à la prison de Jilin. Dans cette prison, semble-t’il, environ 100 détenus sont en grève de la faim pour protester contre les tortures persistantes que leur infligent les gardiens de prison.
Le 21 octobre 2003, la famille de Cheng fut informée qu’il avait été hospitalisé. Sa vie ne tient plus qu’à un fil. Ses proches ont observé des blessures sur tout son corps ; il ne reconnaît plus tous ses proches et perd conscience à tout moment.

Le 27 octobre 2003 Cheng Jun Liu fut emmené dans le tristement célèbre hôpital de police de la province de Jilin situé à Changchun. Cet établissement est connu pour ses mauvais traitements à l’égard des pratiquants de Falun-Gong.

Par notre pétition, nous nous adressons au Directeur de la Sécurité publique de la province de Jilin en lui demandant d’enquêter sur la situation dans la prison de Jilin et l’hôpital de Changchun et de prendre les mesures nécessaires afin de préserver efficacement les détenus contre les actes de torture infligés par le personnel carcéral. Nous demandons aussi que les responsables d’actes de torture soient traduits devant des tribunaux. Ensuite nous exigeons que Cheng Jun Liu reçoive un traitement convenable.


Lettre à:
Copie à:
Director of the Jilin Provincial Department of Public Security ZHAO YONGJI Tingzhang
Jilin Gong'anting
42 Xinfalu
Changchunshi 130051
Jilinsheng
People's Republic of China
Port : Fr. 1.80
Ambassade de la République populaire de Chine
Kalcheggweg 10
3006 Berne

Port : Fr. -.90


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.